Cordes & Compagnies

Plus de 300 spectacles depuis 1989, comprenant des récitals, des créations chorégraphiques, théâtrales et picturales, des concerts itinérants dans les musées et les galeries d’art. Trois années de tournées pour les Jeunesses Musicales de France : 300 représentations d’un spectacle qui retrace les aventures de deux troubadours de l’époque baroque aux temps modernes. Solistes sur scène de la création mondiale de Roland Petit Le lac des cygnes et ses maléfices à Marseille, en Italie et en Espagne. Des interventions multiples en milieu hospitalier et carcéral. Des ateliers de pratique artistique en milieu scolaire. Des ateliers réguliers au sein de l’association Cordes et Compagnies, destinés aux enfants et aux adultes de tous milieux sociaux, avec un travail approfondi sur la voix, aboutissant à des spectacles et des comédies musicales.


Association Cordes & Compagnies
Chez Jean-Pierre Nouhaud
70 rue de la Chapelle, Le Dognon
23300 Saint-Maurice La Souterraine

Tél. : 05 55 63 87 57
Mél : cordesetcompagnies@gmail.com
Site : www.cordesetcompagnies.fr

Les articles

Programmation Festival Les Schubertiades 2017

Du 12 au 15 juillet Cordes et Compagnies présente le 7ème festival de musique en Limousin Schubertiades. Cordes et Compagnies a le plaisir d’accueillir Soprano-Sisters pour interpréter des airs d’opéras baroques, romantiques et comédies (...)

Programmation Festival International des Instruments d’Amour 2016

Pour la 6ème édition du festival des Instruments d’Amour, le Concerto d’Amour va faire revivre les musiques fastueuses et virtuoses du film tourné en Creuse il y a 25 ans : « Tous les matins du monde ». Une rencontre au sommet entre Monsieur de Sainte Colombe et Marin Marais, avec pour armes (...)

Programmation Festival Les Schubertiades 2016

Pour la 6ème édition du festival des Schubertiades, l’ensemble Cordissime va jouer le quintette en Ut de Mozart (l’œuvre la plus aboutie du compositeur) et le merveilleux sextuor de Brahms au lyrisme interrompu. Nous aurons toujours le plaisir d’accueillir Marie Nouhaud à la contrebasse, à la place (...)

Pages-1-2-