Zvizdal, Tchernobyl, si loin, si proche

Le jeudi 21 septembre de 21h00 à 22h15 / Caserne Marceau - Limoges

Autres dates : Vendredi 22 septembre

Spectacle en ukrainien, surtitré en français.

Au travers d’un format original entre vidéo et théâtre d’objet, le groupe Berlin propose le portrait filmique de deux personnes vivant dans une ville fantôme. Une histoire de solitude et de survie, dans le monde paysan de l’Ukraine post-Tchernobyl...

1986. Quelque 90 villes et villages aux alentours de Pripyat sont évacués. L’échec d’une expérience nucléaire provoque un changement draconien dans la vie des habitants de la région. Ils quittent leurs maisons et n’y reviendront jamais.
Pétro et Nadia, tous deux à cette époque âgés de 60 ans, sont nés à Zvizdal et y ont toujours vécu. Le couple a refusé d’être évacué. Il a préféré rester dans son village, dans sa maison. Tout le monde est parti, tous les amis, toutes les connaissances. Seules leurs maisons pillées attestent encore de la vitalité d’antan. Lieux pétrifiés, envahis par la végétation et la nature qui a repris le dessus.

Entre 2011 et 2016, par le biais de la journaliste Cathy Blisson, le groupe Berlin suit Pétro et Nadia afin de pouvoir brosser le portrait de leur évolution au fil des années. Comment supporter cet isolement infini, pendant les 27 ans depuis l’évacuation de Zvizdal ? Il y a le manque d’électricité, d’eau courante et de chauffage, il y a les superstitions, la vodka, les marmonnements, les imprécations, les prières et les chants, les rages de dents, les affres de l’âge, les vingt km de marche jusqu’au premier magasin, l’attente de quelqu’un venant du monde habité dont les récits ressemblent de plus en plus à des chimères.
Que pouvait apporter ce spectacle à leur histoire ? C’est ce qu’on cherché patiemment les auteurs en créant un théâtre documentaire qui ajoute des strates de temps, qui ouvre des parenthèses de souvenirs et déploie ces deux vies particulières dans leurs opiniâtre survie.
Zvizdal est donc un portrait de la solitude, de la pauvreté, de l’espoir et de l’amour entre deux personnes âgées de plus 80 ans, vivant au beau milieu de radiations incolores, inodores, mais omniprésentes.

Belgique.
Par le Groupe Berlin (Anvers).
Concept : Bart Baele, Yves Degryse, Cathy Blisson
Avec Nadia & Pétro Opanassovitch Lubenoc.
Interviews : Yves Degryse, Cathy Blisson
Scénographie : Manu Siebens, Ina Peeters, Berlin
Interprète : Olga Mitronina
Construction décor : Manu Siebens, Klaartje Vermeulen, Dirk Stevens, Kasper Siebens
Mécanique : Joris Festjens, Dirk Lauwers
Caméra et montage : Bart Baele, Geert De Vleesschauwer
Enregistrements sonores : Toon Meuris, Bas de Caluwé, Manu Siebens, Karel Verstreken
Composition musicale : Peter Van Laerhoven
Maquettes : Ina Peeters
Avec l’aide de Puck Vonk, Rosa Fens, Thomas Dreezen.
Graphisme : Jelle Verryckt

Tarif(s)

12 € (plein), 10 € (réduit)

Renseignements

Les Francophonies en Limousin
11, avenue du Général de Gaulle
87000 Limoges

Tél. : 05 55 10 90 10
Billetterie générale : 05 55 32 44 20
Billetterie groupes : 05 55 32 45 92
Mél. : accueil@lesfrancophonies.fr
Site : www.lesfrancophonies.fr
Facebook : www.facebook.com/francophoniesenlimousin

Localisation

Caserne Marceau, Rue Armand Barbès Limoges
Latitude : 45.8390555 / Longitude : 1.2608765

Evénement dans le cadre de...

Programmation Les Francophonies en Limousin 2017

Théâtre, danse, musique, rencontres d’auteurs. Du 20 au 30 septembre, le festival des Francophonies 2017 va déployer toutes les nuances de l’humeur changeante de nos jours... Cinq créations, deux premières en France, plus d’une trentaine de spectacles (théâtre, danse, concerts), lectures et (...)