Impressionnisme et postimpressionnisme dans la Vallée de la Creuse : The Crozant School

Plus de vingt ans après la publication de son premier livre sur l’École de Crozant (L’École de Crozant : Les peintres de la Creuse et de Gargilesse, 1850-1950, Éditions Lucien-Souny), Christophe Rameix réunit enfin, dans un ouvrage clair et synthétique, les grands peintres de la Vallée de la Creuse et leurs œuvres majeures.

Disséminées dans le monde entier, les œuvres majeures peintes à Crozant, Fresselines ou sur les bords de la Sédelle par Monet, Guillaumin, Detroy ou Madeline sont réunies et présentées pour la première fois ensemble. Textes synthétiques en français et en anglais, mise en page soignée, plus de cent vingt reproductions de grande qualité, maquette aérée, beau papier : tout est réuni dans cet ouvrage pour en faire la référence bibliographique sur ce thème, à un prix très intéressant pour un ouvrage de cette qualité.

Christophe Rameix et les éditeurs – parmi lesquels il faut saluer Jean-Paul Thibaudeau pour son travail – réussissent en particulier à réunir treize reproductions des tableaux que Monet a peints lors de son séjour à Fresselines en 1889, de nombreuses toiles d’Armand Guillaumin, probablement le plus important et le plus fidèle peintre de cette Vallée de la Creuse, mais aussi plusieurs toiles de Francis Picabia et une très belle image de l’artiste surréaliste dans son atelier. Le mérite de Rameix, fin connaisseur des lieux et des peintres qui y ont séjourné, est de replacer la présence successive des artistes dans le contexte de l’histoire de l’art, et de donner, pour chacun des artistes présentés, une courte étude biographique et un rapide commentaire du style de chacun.

On peut utilement compléter la lecture de cet ouvrage par une visite du site Internet GéoCulture – Le Limousin vu par les artistes (geo.culture-en-limousin.fr), qui donne accès à de nombreuses images et des entretiens avec Christophe Rameix ou Catherine Wachs, qui dirige le Musée de la Sénatorerie de Guéret.